DIX FACONS DE LE PISSENLIT

9,00

Nourriture printanière par excellence, le pissenlit n’est pas seulement bon pour son croquant et sa légère amertume, mais il nous purifie.

Les pissenlits des champs sont aimables aux gourmands, juste au moment où la végétation reprend de l’allant. Avant l’arrivée des fleurs. Car manger le pissenlit par les feuilles, ne se fait pas au hasard. Les pissenlits trop verts, sont trop rêches, trop amers à la gargoulette. Il faut du pissenlit bien blanc, étiolés à l’abris de la lumière. Tout comme il faut faire le tour du marché pour trouver la bonne marchande au panier qui propose des pissenlits au printemps, il faut faire le tour de la campagne pour repérer LE près à pissenlit. Il doit être le plus naturel possible et entretenue de préférence par un paysan rejetant les pesticides.

Une fois découvert, le près à pissenlit se mémorise. Vous pourrez y faire plusieurs récoltes pendant la courte saison du pissenlit sauvage.

Rupture de stock

Catégories : ,