CARNET « AUTANT EN EMPORTE LE VENT »

13,90

Titre de Margaret Mitchell, repris en collection Blanche en 1939. Trad. de l’anglais (États-Unis) par Pierre-François Caillé.

« Cette année-là, le printemps était venu de bonne heure, accompagné d’averses tièdes et brèves. »

Chaque carnet possède des pages légèrement lignées, s’ouvre par une citation extraite de l’◊uvre dont il est le reflet, signée du nom de l’auteur, et se clôt par un rappel de l’histoire de la collection blanche.

Largeur : 14 cm. Hauteur : 18 cm. Nombre de pages : 208 pages.

1 en stock